Corporate architecture

Le nouveau Centre de communication symbolise la création utile, dont le but est de nous faciliter le travail et la vie, celle de nos collaborateurs, de nos clients et de nos fournisseurs. Le centre propose des locaux destinés à l’écoute et à la compréhension. Il accueille les formations à la vente de nos partenaires commerciaux, les négociations avec les clients finaux, les planificateurs et les décideurs, tout comme les ateliers organisés avec des architectes pour le développement de nos concepts d’ameublement. Le Centre abrite en outre l’administration et des espaces d’exposition.


Concept

Le développement de l’activité avait rendu nécessaires de nouveaux locaux au siège social du Groupe brunner, pour l’exposition des produits, l’organisation de formations et de conférences, de même que pour abriter des bureaux pour les collaborateurs et la direction. Avec l’entrée dans l’entreprise de la nouvelle génération de dirigeants et l’internationalisation croissante des opérations, on envisagea la construction d’un nouveau bâtiment. 

Le concept prévoyait un bâtiment triangulaire à deux niveaux, devant être édifié le plus près possible du bâtiment administratif existant. Le nouvel édifice adopte la hauteur du premier bâtiment et en reprend par son coin exactement la ligne de faîte, pour la prolonger par l’arête du toit. En orientant la façade Nord dans la diagonale de l’ancien bâtiment, toute la zone d’entrée et de réception du siège de l’entreprise a été transformée.


Structure du bâtiment

L’entrée principale débouche sur un hall à deux niveaux qui s’étend parallèlement à la limite du terrain, et qui est doublé de rayonnages d’exposition de la hauteur du hall. Ce hall fait office de lieu central et de lieu de représentation, pouvant accueillir différentes manifestations (p. ex. des présentations de produits). Dans la partie arrière du hall se trouve la cafétéria avec la cuisine et les pièces annexes.

La partie du rez-de-chaussée à un seul niveau abrite d’autres surfaces d’exposition ainsi que les salles de conférence à dimensions variables. Deux escaliers d’une volée permettent de rejoindre l’étage supérieur et les bureaux qui y sont aménagés. Séparés par des cloisons vitrées, ces derniers s’articulent en zones fermées et ouvertes. 


Toit . Façade

L’un des critères architectoniques majeurs de l’édifice est son toit, réalisé comme construction en bois plissé, qui imprime son atmosphère à l’intérieur du bâtiment et dont la silhouette est nettement identifiable de l’extérieur.

L’édifice est entouré de façades en verre sur deux côtés, dont l’apparence diffère selon l’orientation : tandis que la façade Nord, également perceptible à l’intérieur comme structure à deux niveaux, possède un vitrage fixe à isolation thermique, la façade Est attenante aux surfaces d’exposition et de bureaux est équipée d’un vitrage de protection solaire et d’un écran anti-éblouissant à l’intérieur. Sur la façade Est, un champ sur deux est réalisé sous forme de battant d’aération s’ouvrant vers l’extérieur. L’entrée principale est constituée par un vaste renfoncement de la façade Nord et offre un spacieux parvis abrité.

La façade Sud-est parallèle à la lisière du terrain forme avec une paroi de panneaux unie, séparée du toit par une imposte en bandeau, un fond neutre pour les rayonnages d’exposition, et protège le bâtiment de son vis-à-vis. 


Architectes

« Nous ne faisons pas de style, nous suivons tout au plus une stratégie dans le développement de bâtiments, et ce ne sont certainement pas les formes qui nous intéressent. D’un point de vue fonctionnel, l’arbitraire est remplacé par ce qui a du sens – la densité atmosphérique cependant provient de multiples niveaux de complexité et d’interprétation. Une architecture ouvertement claire et légère – jamais démodée. »

Quelques exemples de réalisations de schneider+schumacher :

L’entrepôt central d’ERCO avec un concept d’éclairage spectaculaire, récompensé par le 1er Prix du ‘Licht-Architektur-Preis 2003’ (prix lumière en architecture) et la même année par la médaille d’or du DDC (Deutscher Designer Club).

L’Info-Box rouge sur le grand chantier de la Potsdamer Platz à Berlin, récompensée par le Grand Prix 2002 du DDC (Deutscher Designer Club) et le 1er Prix d’encouragement 1986 de la fédération allemande de la construction métallique.

Le siège central en Allemagne de l’entreprise design BRAUN, distinction décernée par le Prix allemand d’architecture 2001.

schneider+schumacher


Pläne

 

Galerie